Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgSystemRegacymailing has a deprecated constructor in /var/www/vhosts/spms.u-bourgogne.fr/httpdocs/plugins/system/regacymailing/regacymailing.php on line 12

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgSystemAcymailingurltracker has a deprecated constructor in /var/www/vhosts/spms.u-bourgogne.fr/httpdocs/plugins/system/acymailingurltracker/acymailingurltracker.php on line 12
PERCHOT Rodolphe - Labo SPMS - uB, Dijon

Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

glacedos_crjeuxvidfoot_crdoctorants2autoconf3_crafrique_cr

Laboratoire Socio-Psychologie et Management du Sport

PERCHOT Rodolphe

   
 Photo RPerchot Rodolphe PERCHOT            
  Doctorat : Psychologie Sociale, STAPS

 

Thématiques : Catégorisation sociale & Stéréotypes

Mots clés : Relations intergroupes, Catégorisation Sociale, Stéréotypes, Discrimination, Représentations sociales, Racial stacking, Sport

Situation :

Chercheur Associé

Enseignant-Chercheur / Directeur des Études 

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Sujet

 

Le concept de stacking : Cas de l’influence des stéréotypes sur la répartition des rôles dans une organisation. Illustration de l’effet des stéréotypes raciaux sur les décisions des recruteurs/entraîneurs dans le champ sportif

 

Thématique de recherche

 

De manière générale, mes travaux se situent dans le domaine des relations entre les groupes. Mes recherches visent à comprendre et à examiner les processus sociaux, cognitifs et motivationnels qui participent au maintien des inégalités sociales.

Plus spécifiquement, en lien avec la théorie de la catégorisation sociale et les stéréotypes, il s’agit de porter une attention particulière à la discrimination raciale et à comprendre les facteurs qui déterminent son activation.

En s’appuyant sur le concept de stacking, mes paradigmes expérimentaux consistent à mettre en évidence une adéquation entre la particularité des postes occupés par les individus dans une organisation, c’est à dire les qualités qu’ils devaient avoir pour les occuper, et les stéréotypes.

 

Enjeux, originalité et objectifs liés à l’étude des stéréotypes raciaux dans le sport

 

Les « Noirs » sont généralement sous-représentées dans les postes à responsabilité, notamment en sport, et favorisent dans le même temps la position des « Blancs » à des postes de direction (e.g., entraîneurs, dirigeants). Alors qu’en sport il semble a priori s’être installée une profonde adhésion aux normes et principes d’égalité entre les individus et les différents groupes sociaux, il subsiste dans le même temps une « ghettoïsation » des joueurs de couleur.

Notre objet d’étude, le basketball, reste traditionnellement considéré comme une pratique où les afro-américains sont majoritaires et dominants, consolidant une certaine image des rôles selon la couleur de peau des joueurs ; cette socialisation différenciée affectant aussi bien les attitudes que les comportements, à la fois chez les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants.

Dès son introduction dans les sciences sociales appliquées au sport à partir des années 1970, le concept de «racial  stacking » s’est activement intéressé à la question des déséquilibres générés par le positionnement des joueurs sur le terrain de jeu. Le stacking est défini comme une forme d’organisation hiérarchique des positions occupées par les individus dans une structure, quelle qu’elle soit.

L’apport novateur de nos recherches est d’intégrer les acquis du modèle du stacking, jusqu’ici méconnu en France, en articulant les notions liées à la fois au positionnement et aux croyances stéréotypiques lorsqu’il est question de la couleur de peau dans le contexte spécifique du basketball. Outre l’intérêt porté à l’intégration des modèles actuels dans le domaine du jugement social (théorie de la menace du stéréotype) et aux normes et principes qui peuvent régir chaque système (représentations sociales), il s’agit de proposer une approche opérationnelle du racial stacking visant à déterminer les conditions susceptibles de réduire les phénomènes de discrimination.

Enfin, toujours dans le but de déterminer les conditions d’activation et de réduction des stéréotypes sur le recrutement mais aussi sur d’autres aspects (e.g., performance), nous attachons une attention particulière aux recommandations quant à la formation et au recrutement sur les aspects liés à la posture des joueurs, des entraîneurs ou encore des dirigeants.

 

Manuscrits publiés ou sous presse dans des revues à comité de lecture

 

Perchot, R., Mangin, F., Lacassagne, M. F., & Castel, P. (accepted). “White men can’t jump in a black basketball game?” An exploratory investigation of implicit strategies of outgroup discrimination.Sport in Society.

Perchot, R., Mangin, F., Castel, P., & Lacassagne, M. F. (2015). For a socio-psychological approach of the concept of racial stacking.European Journal for Sport and Society,12(4), 377-396.

Perchot, R. (2014). Racial stacking et stéréotypes raciaux en sport collectif : Le cas particulier du basket-ball en contexte français. Sciences Humaines Combinées [en ligne], http://revuesshs.u-bourgogne.fr/lisit491/document.php?id=1447 ISSN 1961-9936.

Perchot, R., Mangin, F., Lacassagne, M. F., & Castel, P. (2013). Stacking and discrimination : Two studies in virtual context. Movement & Sports Sciences, 79(1), 75-83.

 

Chapitres d’ouvrage

 

Perchot, R., Castel, P., & Lacassagne, M.F. (In press). Le « racial stacking »: mécanisme illustratif de l’influence des stéréotypes sur les décisions des recruteurs/entraîneurs. Dans P. Fontayne (dir.), Les stéréotypes.

Perchot, R., Castel, P., & Lacassagne, M. F. (2014). L’analyse discursive : un révélateur de discrimination en contexte sportif. Dans J. Bonnet et D. Raichvarg (dir.), Communication et intelligence du social (Tome 2) (pp. 269-278). Paris : L’Harmattan.

 

Colloques, communications, conférences invitées

 

Perchot, R. (2015). L’influence de la menace du stéréotype sur les performances.Conférence « Penser et combattre les inégalités et les discriminations». Université de Bourgogne, 15 Octobre 2015.

Perchot, R. (2015). Le concept de stacking : Cas de l’influence des stéréotypes sur la répartition des rôles dans une organisation. Conférence « Déconstruire les stéréotypes de genre à l’école». Université de Bourgogne, 22 Mai 2015.

Perchot, R. (2014). Appartenance ethnique et catégorisation sociale. Les mécanismes de discrimination raciale en contexte sportif : le cas particulier du basketball. Communication au Colloque Interdoctoral 2014 « Sciences Humaines Combinées ». Université de Besançon, 18-19 Juin 2014.

Mangin, F., Perchot, R., Castel, P., & Lacassagne, M. F. (2013). Réalité virtuelle, sport et discrimination. Communication au Colloque « Psychologie et réalité virtuelle ». Université de Rouen, 26-28 Mai 2014.

Perchot, R., Castel, P., & Lacassagne, M. F. (2013). Menace du stéréotype : le cas expérimental du basket-ball en contexte français. Communication au Colloque « Les discriminations : le sport et l’école en question ». Université de Rennes, 16 Mai 2013.

Perchot, R., Castel, P., & Lacassagne, M. F. (2012). L’analyse discursive : un révélateur de discrimination en contexte sportif. Communication au Colloque pluridisciplinaire « Acteurs, auteurs, spectateurs ? Quelle place et quel(s) rôle(s) pour les individus et les groupes au sein des dispositifs et des processus communicationnels ? ». Université de Dijon, 21-22 Novembre 2012.

Perchot, R., Mangin, F., Lacassagne, M. F., & Castel, P. (2011). Discrimination, sport et « monde virtuel ». Étude exploratoire sur les jeux vidéo. Communication au 14tème Congrès International de l'ACAPS, Université de Rennes, 24-26 Octobre 2011.

Perrin, C., Perchot, R., Castel, P., & Lacassagne, M. F. (2011). Impact des stéréotypes raciaux sur la représentation des sportifs: une comparaison sportifs noirs versus sportifs blancs. Communication au 53ème Congrès Société Française de Psychologie - La pratique: un lieu de théories. Université de Metz, 7-9 Septembre 2011.

Agenda

Aucun événement

Tout l'agenda Proposer un événement

msh
Université de Bourgogne