Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

glacedos_crjeuxvidfoot_crdoctorants2autoconf3_crafrique_cr

Laboratoire Socio-Psychologie et Management du Sport

Colloque international : Représentations de l’Après : le temps des réparateurs ?

Forum des savoirs de la MSH de Dijon, les 5 et 6 avril 2017

Projet porté par CPTC avec la participation des laboratoires Georges Chevrier, Psy-DREPI et CREDESPO

Comité scientifique : Virginie Brinker, Daniel Derivois, David El Kenz, Alexandra Goujon, Pascal Vacher

 

affiche aprs gnocide.web

 

Mercredi 5 avril

« Après quoi ? Points aveugles et ombres portées : la mémoire face à l’histoire »

10h. – Daniel Derivois, Professeur de psychopathologie et psychologie clinique, Laboratoire Psy-DREPI, Université de Bourgogne Franche-Comté, (à préciser)

10h.30 – Alexandra Goujon, Maître de conférences en science politique à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté (CREDESPO), (à préciser)

11h. – Discussion

11h.15 Pause café

11h.30 – Alice Laumier, Doctorante à Paris 3, ED 120, UMR Thalim 7172, Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité, « Écrire l'après-coup : la littérature contemporaine et les ombres portées de l'histoire. Une lecture de Des hommes de Laurent Mauvignier »

12h. – Théodore Onguene Ndongo, Docteur en psychopathologie et psychologie clinique, Psychologue Clinicien, Chargé de Cours au Centre Psychothérapique Nord-Dauphiné, Université Lumière Lyon 2, « De l’impossible analyse de l’enrôlement « volontaire » d’enfants soldats » 

12h.30 – Discussion

12h.45 – Pause déjeuner

« De l’actualité de l’événement à un hypothétique après »

14h. – Pierre-Yves Conde, Maître de Conférences en Sciences Politiques, CREDESPO, UBFC, sur la justice pénale internationale ? (à préciser)

14h.30 – Amira Karray, Maître de conférences en psychopathologie et psychologie clinique, Laboratoire de Psychopathologie Clinique Langage et Subjectivité EA 3278, Aix-Marseille Université, « Traumatisme quotidien de la guerre en Syrie. Un Après qui tarde à venir »

15h. – Discussion

15h.15 Pause café

15h.30 – Biecke Van Camp, Doctorante au sein du laboratoire Crises, Centre de Recherches Interdisciplinaire en Sciences Humaines et Sociales(ED 58), Université Paul-Valéry, Montpellier, « Quand l’Après s’invite au passé : le cas des témoignages italiens »

16h. – Cheikh M.S. Diop, Enseignant-chercheur en Littératures et civilisations comparées, Université Assane Seck de Ziguinchor, (Sénégal), « Quelle fiction pour l’après-Rwanda ? Puissance ou impuissance de la fiction ? »

16h.30 – Discussion

16h.45 – Reprise synthétique de la journée et discussion générale

Jeudi 6 avril

« Panser/penser les blessures ou les rouvrir ? »

10h. – Jean-Pierre Birangui, Docteur en Psychologie Clinique, Professeur associé à l’université de Lubumbashi (République Démocratique du Congo), « Dépression chez les ex-combattants blessés de guerres en République Démocratique du Congo : diagnostic et prise en charge »

10h.30 – Aurélie Barjonet, Maître de conférences en Littérature comparée, Université Versailles St-Quentin, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC), « Réparer par “le bien” »

11h. – Discussion

11h.15 Pause café

11h.30 – Thaïs Bihour, , Doctorante en Histoire de l’Art contemporain, Université Paris I- Panthéon Sorbonne, « Otto Dix et la Grande Guerre : le pacifisme comme carcan. Quand le témoignage artistique devient, a posteriori, une caution moralisante »

12h. – Chantal Dhennin-Lalart, Docteur en histoire contemporaine, Université Lille Nord de France, ULCO, Laboratoire HLLI, « Les représentations de l’Après Grande Guerre dans le Nord sur le temps long du XXe siècle »

12h.30 – Discussion

12h.45 – Pause déjeuner

« L’après coup ou l’illusion d’une histoire pacifiée ? »

14h. – Tal Bruttmann, Historien, spécialiste de la Shoah, « La technique comme représentation de l’événement : les chambres à gaz et la ‘solution finale’»

14h.30 – Florence Godeau, Professeur de littérature générale et comparée, Université Jean Moulin-Lyon III, CERCC-ENS LSH Lyon,« Mémoires en souffrance : analyse des allusions au nazisme dans deux romans évoquant les dictatures brésiliennes : Le Messie de Bélem (1996) du Canadien Pierre Samson et Relato de uma busca du Brésilien Bernardo Kucinski »

15h. – Discussion

15h.15 Pause café

15h.30 – David El Kenz, Maître de conférences en histoire moderne UBFC et G. Chevrier UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comtéet Célia Carette, Doctorante en Philosophie, Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires, UBFC, « Le 20e anniversaire du « génocide » de Srebrenica : histoire d’un ‘dérapage’ »

16h. – Alain David, Philosophe, Président de la Licra Bourgogne, « Des conséquences sans prémisses »

16h.30 – Discussion

16h.45 – Reprise synthétique de la journée et discussion générale

msh
Université de Bourgogne